Ma routine capillaire

 

C’est une routine qui se décline en deux parties : la routine quotidienne et la routine hebdomadaire. Je vais vous détailler dans ce billet les deux phases que j’ai adoptées depuis des années maintenant.

La routine hebdomadaire :

Je la fais généralement toutes les deux semaines, le dimanche car c’est là où j’ai le plus de temps. Elle est composée des quatre étapes suivantes :

  • Le pré-poo
  • Le shampoing
  • Le masque
  • l’hydratation et la coiffure

Le pré-poo

C’est une étape très importante : il s’agit de préparer le cheveu et le cuir chevelu au shampoing avec un bain d’huile. les huiles qui le composent vont renforcer le cheveu, lui apporter de la souplesse et apaiser le cuir chevelu. Pour ma part je mélange 3 huiles végétales. Selon mon humeur je choisi entre : l’huile de Ricin, de Nigelle, d’Avocat, de jojoba, de Moutarde ou d’Olive. Je vous ai déjà parlé des bienfaits de chacune d’elles ici.

Je mélange donc 2 cuillères à soupe des trois huiles que j’aurai sélectionnées. j’applique le mélange sur les cheveux séparés en petites sections, en veillant à bien masser le cuir chevelu . Je fais ensuite des vanilles, et au bout de chaque vanille j’applique une bonne dose de beurre de Karité. Cela permet de bien renforcer les pointes qui sont les parties les plus fragiles de nos cheveux.

Ensuite j’enveloppe mes cheveux dans un film plastique, puis une serviette et je laisse poser le bain d’huile 30 minutes. Avec la chaleur du cuir chevelu, les huiles vont bien pénétrer, et bien agir.

Une variante du bain d’huile en cas de cheveux secs, qui manquent vraiment d’hydratation : rajouter au mélange d’huiles 2 cuillères à soupe de gel d’Aloé vera. Il va venir booster l’hydratation des cheveux.

Le shampoing

Pour cette étape, j’utilise du Rhassoul. Cette poudre lavante dont je vous ai déjà parlée ici

Pour rappel, je mélange donc : 3 cuillères à soupe de Rhassoul, 1 cuillère à soupe d’huile de Jojoba, d’huile de Nigelle, et d’huile d’avocat. Ces huiles permettent de neutraliser l’effet asséchant que peut avoir le Rhassoul comme toutes les argiles. J’y rajoute 1 cuillère à soupe de miel et 1 cuillère à soupe de gel d’Aloé vera pour le maintient de l’hydratation du cheveu. Ensuite  je mets 2 cuillères à soupe d’hydrolat de Bay Saint-Thomas qui va apaiser le cuir chevelu, et booster la pousse des cheveux. Pour finir je rajoute quelques gouttes de protéine de soie qui va renforcer le cheveu et l’assouplir. Je laisse poser le shampoing pendant 10 minutes, puis je rince abondamment et je passe au masque.

 

 

 

Entre deux shampoings au Rhassoul, je fais un no-poo : c’est à dire je lave mes cheveux avec un après-shampoing. Toujours dans l’optique d’éviter le côté trop agressif des shampoings classiques. j’utilise à ce moment là l’après-shampoing PINK PARADISE de chez LES SECRETS DE LOLY. C’est une marque que j’affectionne vraiment beaucoup, et que j’utilise depuis plus de 7 ans. Leurs produits sont faits maison, et de composition clean et ils sont très efficaces. Pour en revenir à cet après shampoing il est à base de gel d’Aloe vera, d’huiles d’amande douce et de jojoba, d’huile essentielle de pamplemousse et de provitamine B5 qui est un actif cosmétique fortifiant et embellisseur capillaire.

Pink Paradise

Une fois par mois je procède à un shampoing clarifiant qui va venir nettoyer en profondeur mes cheveux, étant donné que le reste du temps le Rhassoul et l’après-shampoing font un lavage en douceur. Pour ce faire je mélange 2 cuillères à soupe de savon noir avec 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre, et le tour est joué j’ai mon shampoing clarifiant.

Le masque 

Pour cette phase , j’ai opté pour un masque à base de poudre de Bhringaraj, poudre de Neem et poudre d’Hibiscus. La poudre de Bhringaraj est un excellent soin pour les cheveux. Elle est anti-chute, et fortifiante. Elle aide à garder la chevelure dense et en bonne santé. La poudre de Neem quant à elle, a des propriétés purifiantes et détoxifiantes. Elle aide à enlever les toxines liées aux pollutions diverses des cheveux, à lutter contre les pelliculeset à soulager les démangeaisons du cuir chevelu. Pour ce qui est de la poudre d’hibiscus, elle est très réputée pour faire briller les cheveux et stimuler leur pousse. Elle fortifie également le cheveu, et prévient l’apparition des pellicules.

Je mélange donc 1 cuillère à soupe de chacune de ces poudres, avec 1 cuillère à soupe d’huile de Jojoba et de Nigelle, 1 cuillère à soupe de miel, 1 cuillère à soupe de gel d’Aloe vera, et de l’hydrolat de Bay St Thomas.  Je laisse poser le masque 20 minutes et je rince abondamment.

 

 

 

Lorsque je fais un shampoing clarifiant, je mise sur un masque plus hydratant à base de crème de coco, de miel et d’huile de jojoba. Je mélange environ 150 ml de crème de coco  (à ne pas confondre avec le lait de coco qui est un peu plus liquide), 2 cuillères à soupe de miel et 2 cuillères à soupe d’huile de Jojoba. La crème de coco (comme le lait de coco d’ailleurs) regorge de protéines. Ce qui est l’idéal pour les cheveux secs, rêches et abîmés. Il va nourrir, le cheveu, l’assouplir, et même booster sa pousse. Cependant il ne faut pas en abuser. Du fait qu’elle soit riche en protéines, on peut se retrouver avec l’effet inverse. Le miel pour sa part, va booster l’hydratation des cheveux, et l’huile de jojoba les renforcer. Je laisse poser ce masque 40 minutes et je rince.

Pour terminer j’utilise en rinçage, de l’eau de source mélangée à du vinaigre de cidre. C’est pour neutraliser l’effet asséchant du calcaire sur les cheveux. De plus le vinaigre de cidre va apporter de la brillance aux cheveux. Pour obtenir cette dernière eau de rinçage, je mélange 1 litre d’eau de source à 50 ml de vinaigre de cidre. Bien évidement si vous habitez une région du monde où l’eau n’est pas calcaire vous pouvez vous passer de cette étape.

L’hydratation et la coiffure

Cette dernière étape se fait de manière très simple. Après le rinçage j’applique généreusement sur mes cheveux encore humides, mon lait capillaire fait maison (Photo ci-dessous), puis mon chantilly de Karité fait maison. C’est la méthode d’hydratation LOC  (Liquid Oil Cream) que j’utilise. Je vous en dirai plus sur cette méthode dans un prochain billet.

 

LCM

 

Ensuite selon la coiffure que je compte réaliser le lendemain, je fais des vanilles, des bantus knots, des petites nattes, ou je ne fais rien, je laisse mes cheveux comme ça en petit afro. Le lendemain, je peux réaliser comme coiffure : un twist out (avec les vanilles), un braid out (avec les petites nattes), un bantus knots out, un TWA, ou bien je mets un turban.

 

 

 

La routine quotidienne

je ne peux même pas dire qu’elle soit quotidienne, étant donné que c’est  plus un complément d’hydratation que je fais durant la semaine. Tous les 2 jours, je vaporise un petit peu d’eau de source sur mes cheveux, j’applique mon lait capillaire, le chantilly de Karité et voilà. Cela me permet de maintenir une hydratation optimale jusqu’à mon prochain shampoing.

Voilà en somme comment je m’occupe de mes cheveux crépus. J’espère que cela vous inspirera à en faire autant si ce n’est pas déjà le cas.

N’hésitez pas à me partager en commentaire votre routine capillaire, ou vos recettes maison. En attendant , prenez soin de vous 😉

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 Replies to “Ma routine capillaire”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s